Le projet – Sur les chemins du monde

Le projet, « Sur les Chemins du Monde » est en constance évolution. Un certain Nicolas Bouvier disait :

On ne fait pas un voyage, c’est le voyage qui vous fait ou qui vous défait ».

J’ai gardé ça en tête pour ce projet. Pour l’instant, je sais que je part 11 mois et qu’à la fin, je vais revenir assez de matière pour réaliser un film.

Autres choses de quasi sûr, c’est que sur chaque continent je veux prendre le temps de travailler en tant que volontaire dans une association locale.
C’est l’expérience vécue l’année dernière au Bénin qui m’a donnée cette envie de voyager autrement.


Le site du projet « Rire Jouer Grandir »
Ainsi que le film réalisée suite au projet :
– Par où commencer? –
 


Voyager autrement, en s’impliquant dans la vie locale, en donnant de soi pour les autres, en faisant de vraies rencontres. Ces rencontres qui vous marquent au plus profond. Ces rencontres qui font que même un an après, elles vous trottent au fond de l’esprit.

Voilà un peu dans quel état d’esprit je suis, et je commence ce périple.
Mais je reste conscient et ouvert que même ce bref résumé du projet peut être remis en doute au milieu du voyage. C’est ce qui rend les voyages si riche et si excitant.


Aujourd’hui, j’en suis là :
=> 1 mois de volontariat au Pérou dans une Aldéa
=> 5 semaines de vadrouilles entre le Pérou et la Bolivie
=> 1 mois de volontariat au Cambodge dans un orphelinat
=> 4 semaines de vadrouilles sur les îles Thaïlandaises
=> 2 semaines à La Réunion avec les copains
=> 50 jours de volontariat à Madagascar