Epique mais pas cher

Prendre un bus à la volée,
Les locaux le font pourquoi pas nous ?
Capture d’écran 2015-11-13 à 00.31.54

De nuit en bord de route, des grands gestes
En direction des bus qui tracent
Certains ralentissent mais nous laissent sur place
Après trois heures d’attente, on insiste

Un chauffeur nous ouvre le coffre
On jette les sacs, et nous fait signe,
De monter… dans la soute !

Pas question de faire 6 heures coincés dans le noir
Il accepte de nous faire monter
Pas de place assises, il nous reste l’allée
Qui est bondée d’enfants qui dorment…

Autant vous dire que l’on est pas arrivé en grande forme…

No Comments

Laisser un commentaire